Historique de l’EPFL Alumni

 

L’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne a été fondée en 1853, sous le nom d’École spéciale de Lausanne et à cette époque, elle ne comptait qu’une douzaine d’élèves… contre près de 10’000 aujourd’hui ! A la fin de l’année 1876, plusieurs anciens élèves projettent la création d’une association pour permettre aux personnes qui ont étudié dans cet établissement de garder le contact. Ils en écrivent les statuts qu’ils envoient à tous les anciens élèves pour consultation. Une Assemblée générale constitutive est réunie en 1877 à l’issue de laquelle l’association amicale des anciens élèves de l’Ecole spéciale de Lausanne est créée. Elle est ouverte à tous les diplômés de l’Ecole contre le paiement d’une cotisation annuelle. En 1882, elle prend le nom d’Association amicale des anciens élèves de la faculté technique de Lausanne et en 1928, celui d’Association amicale des anciens élèves de l’Ecole d’ingénieurs de l’Université de Lausanne.

En 1946, l’Ecole spéciale de Lausanne devient universitaire et est rebaptisée École polytechnique de l’Université de Lausanne (EPUL). Elle s’installe à l’Hôtel Savoy, avenue de Cour à Lausanne. L’association des anciens se transforme également et, en 1948, prend le nom d’Association des anciens élèves de l’Ecole polytechnique de l’Université de Lausanne. Ses buts sont alors les suivants : « Unir par des relations cordiales les anciens élèves des promotions successives, assurer aux jeunes diplômés l’appui de leurs camarades plus âgés et intéresser ses membres au développement de l’Ecole ». A cette époque, l’association compte un millier de membres dont 800 en Suisse et publie un annuaire qui donne des renseignements sur les anciens élèves de l’Ecole. Elle comprend une association suisse basée à Lausanne et des associations étrangères qui sont, en 1952, les Associations françaises, belgo-luxembourgeoises, italiennes et portugaises. En Suisse, il existe une section Suisse orientale basée à Baden et une autre à Winterthour.

En 1992, l’association prend le nom d’A3E2PL pour : Association Amicale des Anciens Elèves de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et en 2002, l’Assemblée générale décide de simplifier ce nom et de le transformer en A3 EPFL, un nom que l’association gardera pendant plus de 10 ans. Pendant cette période, le nombre d’étudiants et de diplômés EPFL augmentent de façon constante et l’annuaire papier disparait au profit d’un annuaire électronique. D’un autre côté, l’essor de l’informatique et des réseaux sociaux facilitent les relations entre les diplômés qui, en 2009, dépassent la barre des 20’000. Le nombre de membres de l’association s’élève à cette époque à environ 5’000 et un petit bureau de salariés est mis en place afin de gérer cette communauté de plus en plus vaste.

En 2012, l’EPFL a grandi, elle accueille près de 8500 étudiants, caracole en tête des classements internationaux et 110 nationalités fréquentent son campus. C’est dans ce contexte qu’un nouveau comité est élu en début d’année et qu’après une période de réflexion, arrive à la conclusion que si la communauté des diplômés – forte de 26’000 personnes réparties dans le monde entier – veut continuer à recevoir des prestations professionnelles et garder un lien fort avec l’EPFL, elle doit se professionnaliser et se rapprocher de l’Ecole pour assurer sa pérennité. Le comité réunit une Assemblée générale extraordinaire le 28 janvier 2014 au cours de laquelle les 50 membres présents et les 2810 qui ont voté par correspondance acceptent la dissolution de l’association par plus de 95% des voix. De son côté, l’EPFL qui était intéressée à garder un lien fort avec ses diplômés a créé un service des Alumni qui accueillera l’équipe du bureau central de l’A3.